Projet pilote de l’association T.I.N.A. 2014 – 2015

Actualisation 01 juillet 2016

Lucien Ezin AKPINFA Directeur Exécutif de RABEMAR-ONG avec qui nous avons réalisé notre projet pilote est revenu vers nous pour nous communiquer les résultats de notre initiative qui concernait la conservation et la transformation du riz et les chiffre de la dernière récolte.

Les femmes appuyées par la mise à disposition de matériels d’étuvage et autres équipements ainsi qu’une formation pour maîtriser leur utilisation, principalement le processus d’étuvage, ont vues leurs activités s’améliorées et leur revenu s’accroître.

Les quantités habituellement décortiquées sont passées de 300Kg/ femme par marché à 800Kg/marché/femme soit une augmentation de près de 300%

Les problèmes auxquels les étuveuses sont confrontées sont liés à l’approvisionnement en matière première (où trouver le riz paddy à un bon prix) ainsi que la commercialisation du produit fini (le circuit de commercialisation en gros) ; d’où la nécessité d’accompagner les producteurs et productrices, encourager la vente groupée des quantités destinées à la vente, constituer le réseau des femmes étuveuse, connaitre leurs besoins et faire leur mise en relation avec les producteurs qui disposent du riz paddy à mettre sur le marché etc….

Voilà autant d’activités à mener aux côtés de tous les acteurs du monde rizicole pour donner un coup de ponce à tous les maillons de ce secteur dans la zone.

Sur le long terme, on peut espérer que cette action permettrait :

  • La scolarisation des enfants

  • Le changement de leur cadre vie

  • L’amélioration des outils de travail

  • Les femmes pourront substantiellement contribuer au financement des activités du ménage

 

Amélioration des infrastructures de séchage et de stockage dans la riziculture béninoise pour les petits exploitants.

riz tina

 

I) Les chiffres clés de l’agriculture

AFRIQUE DE L’OUEST                                                BÉNIN

  • 35% du PIB                                                      . 32% du PIB
  • 60% de la population active                         . 55% de la population active
  • 80% d’autosuffisance alimentaire              . 12% de la population sous-alimentée

La croissance dans le secteur agricole est 2 fois plus efficace pour réduire la pauvreté en Afrique (source : BCE)

II) L’état des lieux du secteur

Le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté est extrêmement élevé dans certaines zones d’Afrique subsaharienne. Même si des améliorations se rapprochant des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) ont été constaté chez les personnes se rapprochant le plus du seuil de pauvreté, les personnes les plus éloignées, ont paradoxalement connu une dégradation supplémentaire de leur niveau de vie.

Face à cela, toutes les analyses sont formelles. Le secteur agricole peut contribuer à la création d’un cercle vertueux et aider le continent à réduire son taux de pauvreté par deux et d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Pourquoi et comment ?

Parce que les personnes les plus pauvres dans le monde sont le plus souvent tributaires d’une activité propre à l’agriculture. Si on arrive à développer l’activité de ces personnes, alors on peut leur procurer des sources de revenus supplémentaires.

C’est pour cette raison que nous avons choisi de travailler sur l’amélioration de la culture du riz qui est une denrée alimentaire de bases au BÉNIN.

« Les aides au développement de l’agriculture dans les pays pauvres en Afrique est passée de 18% dans les années 1980 à moins de 4% ces dernières années. »

Ce constat nous impose de réagir et de devenir un acteur majeur dans le domaine de l’agriculture.

III) Le choix de la riziculture.

Notre association a tourné son projet vers le RIZ pour deux raisons principales:

  • Importance: Le riz est une culture semi-aquatique, élément fondamental de l‘alimentation de nombreuses populations du monde notamment en Amérique du sud, en Afrique et en Asie. C’est la première céréale mondiale pour l’alimentation humaine
  • Faisabilité: De part nos nombreux contacts sur place au Bénin (ONG sur le terrain, un blogueur expérimenté «Agro Bénin» et 42 riziculteurs), nous possédons les relations et les connaissances nécessaires pour réaliser notre projet.

Notre action se focalise sur deux étapes cruciales du processus:

  1. La récolte
  2. Le battage
  3. Le nettoyage

                4. Le séchage

tina 2 riz tina 3 riz

« Le taux d’humidité du paddy qui vient d’être récolté varie entre 20 et 26 pour cent, ce qui n’est pas idéal pour l’usinage ou le stockage » (FAO)

                5. Le stockage

tina 5tina 4 riz

« Il est indispensable de disposer de structures de stockage capables de maintenir le taux d’humidité et l’humidité relative des grains à un niveau constant pendant la période de stockage. » (FAO)

  1. La transformation
  2. L’usinage

« Les problèmes rencontrés sont plus d’ordre post récolte. C’est-à dire que ces agriculteurs sont confrontés à des problèmes de séchage et de stockage du riz récolté ». (Mr. SourouAgroBénin)

IV) L’organisation du projet

         1) L’ojectif

T.I.N.A. a le désir d’aider les petits exploitants à améliorer leurs méthodes de culture du riz afin que celui-ci soit de meilleure qualité, qu’il y ait moins de perte et que la société béninoise puisse atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Par notre action, nous sommes également confiants que remettre au cœur des sociétés africaines l’importance de l’agriculture permettra de développer le travail et d’assister à un retour dans les milieux ruraux.

Comment comptons nous y parvenir?: T.I.N.A a commandé un audit de la situation des riziculteurs au Bénin et plus précisément dans la région de Glazoué.

Cette étude d’opportunité nous permettra de mieux définir les actions à mener et le matériel à fournir aux cultivateurs de riz.

Les différents matériels ciblés à ce niveau, sont les machines de séchage ou les silos qui permettent le stockage du riz.

     2) Les Parties prenantes

Le Comité de projet gère le projet, fixe les objectifs, les coûts et le délais.

Le Comité Formation définit le mode de formation de l’agriculteur choisi pour le projet.

Le Comité Technique est en charge des études sur les risques sanitaires et les phases de la culture du riz pour répondre au besoin avec une solution adaptée.

Le Comité Communication élabore un plan de communication pour le projet et organise les levées de fonds.

tableau tina

        3) La planification du projet

 

tina planif

 

Nous sommes sur la dernière ligne droite!!

Merci de nous suivre et de nous soutenir!

(Pour plus d’informations, cliquer sur le lien suivant)

Télécharger la presentation du projet « Amélioration de la riziculture » par TINA

 

4 réflexions sur “Le Projet pilote

  1. Bathily yaghouba dit :

    Bonjour.
    Ravis de savoir qu¨il y a des bonnes initiatives de la jeunesse afro-occidentaux pour venir aidé le continent africain pour son développement. Mon épouse et moi a acteurs de projet de développement nous serons ravis de collaborer avec vous pour échanges dexperiances… expertises…résident à neuilly plaisance.
    Je suis a votre disposition. Bon courage à tous, le chemin étant sinueux mais franchissable..vivement la jeunesse vivement laïque espoir de demain

    J'aime

  2. IKO AFE Herbert dit :

    Comment puis-je participer aux activités de TINA, je assistant chercheur en agronomie spécialiste de la biotechnologie alimentaire et du management de la qualité?

    J'aime

    1. tinassos dit :

      Bonjour Herbert.
      L’association T.I.N.A. est ouverte à toutes les initiatives oeuvrant pour le développement des populations. Nous nous enthousiasmons à l’idée de pouvoir collaborer avec quelqu’un de votre qualité.
      Nous vous invitons à remplir le formulaire en ligne de la page « Contacts » afin que nous puissions établir ensemble un cadre de travail.
      A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s